Véronica

Quelle «bonne cause» soutenez-vous?

J’ai fondé en 2016 avec mon amie Valérie et mon mari l’association BruZelle qui lutte activement contre la précarité menstruelle.

Pourquoi cette association spécifiquement ?

Avec Valérie, nous avons toujours été soucieuses du bien-être des femmes en situation précaire et sans-abri. Un soir, j’ai croisé le chemin d’une femme sans abri qui n’avait pas l’air bien et j’ai décidé d’aller lui parler pour voir si je pouvais l’aider d’une manière ou d’une autre. Au cours de notre conversation, elle m’a demandé une protection hygiénique. Cette rencontre et sa détresse, face à un besoin primaire que rencontrent toutes les femmes chaque mois, a été le début d’un questionnement plus concret sur la précarité menstruelle et la naissance de BruZelle.

Comment les soutenez-vous ?

Grâce à la générosité des gens, nous collectons des protections hygiéniques au moyen de boîtes de collecte ainsi que des tissus pour coudre de jolies trousses. Une fois les trousses garnies, nous les distribuons gratuitement aux femmes sans domicile fixe ou dans le besoin. Chaque trousse est unique et représente une main tendue pour répondre à l’urgence de la précarité menstruelle et redonner à ces femmes dignité et estime de soi.

Depuis le lancement de BruZelle en octobre 2016, nous avons accompagné de nombreuses femmes en distribuant 9.300 trousses soit plus de 186.000 protections hygiéniques.

Qu’est-ce que cela vous apporte ?

En m’impliquant activement à travers BruZelle, je me sens citoyenne et surtout, je suis du côté des femmes. Et c’est important, parce que la précarité menstruelle ne touche que les femmes, ce qui est particulièrement injuste.

Quel est votre plus grand rêve ?

Mon rêve, ce serait de voir fleurir des Bruzelle un petit peu partout en Belgique, comme à Namur récemment. Et notre objectif final bien sûr, que toutes les femmes aient accès à des protections hygiéniques quels que soient leurs moyens afin de mettre fin à la précarité menstruelle, en Belgique et au-delà de nos frontières.

Avez-vous un message que vous aimeriez partager ?

Si vous avez une bonne idée et que vous pensez que ça peut faire du bien autour de vous, lancez-vous et concrétisez votre projet !

Vous pouvez soutenir Bruzelle au travers d’un don ou en participant à leurs diverses actions (collecte, confection ou remplissage de trousses). Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter leur page Facebook .